BEAULIEU

45 habitants - alt. 307m - surface 495 ha

ETYMOLOGIE - simple traduction du surnom latin donné au village "Bellus Locus".

HISTOIRE - Jusqu'au 19ème siècle le village est régi par la famille de Saint Phalle dont le château s'élève au milieu du pays.
Le dernier marquis de Saint Phalle décédé en 1820 sans descendance, le château a été cédé par lots, à bas prix. Au 19ème siècle d'autres maisons ont été construites, plus modernes et totalement différentes de celles qui entouraient alors l'église.
Situé entre deux vallées, celle du Beuvron et celle de son affluent, le Corneau, Beaulieu, qui ne possède pas de cours d'eau, n'a jamais prétendu être important, ni héberger nombre d'artisans et commerçants (on ne relève en 1906 qu'un aubergiste marchand de tabac). Sa principale activité était et est toujours donnée par les exploitations agricoles. Le château, dominant la vallée était imposant. Les vestiges sont difficiles à situer.

Fontaine de Poujas

A VOIR - A l'entrée du village : un porche de grange gardé dans son style original, sauf le toit qui devait être de chaume. Il date de 1716 et est en avancée sur la grange, assez large pour permettre l'entrée des charrois. L'église Saint Michel en pierre jaune de Bourgogne et qui est partagée avec la commune de MICHAUGUES fut construite aux environs de 1500. Son clocher, reconstruit en 1880 abrite une cloche datant de 1508, mais le portail est d'origine avec son tympan ogival. A l'intérieur, on peut admirer une statue de Saint Michel du 15ème siècle et les fonts baptismaux du 16ème , formés d'un seul bloc de pierre octogonal sculpté. Près de l'église, une maison du pays transformée au 19ème siècle a gardé cependant son escalier extérieur construit entièrement en pierres. Plus haut encore une superbe grange avec un porche formé d'un arc en plein cintre.
Puis si vous continuez vers NEUILLY vous rencontrerez une fontaine d'un style peu commun, très ancienne, antérieure au XVIIIème siècle : la source est recouverte d'une voûte formée de dalles posées en escalier double. L'eau s'écoule ensuite dans un lavoir à ciel ouvert. Beaulieu "village fleuri" a obtenu sa première fleur en 1999. Elle a su la conserver en 2000 et tous les espoirs sont permis pour 2001.

. Retour à la carte du canton.