CORVOL D'EMBERNARD

111 habitants - alt. 285m - surface 300 ha. - Les Corvollais

ETYMOLOGIE - De Corvolium (vallée courbe) qui devient au XIV°s Corvolum Dompni Bernardi (Dom = seigneur)

HISTORIQUE - Paroisse fondée au IXème siècle - Elle est adossée à la colline de partage des eaux de la Loire et de la Seine. Elle regarde du côté de l'Yonne, puisque le Canard qui prend un peu plus loin le nom de Corvol y prend sa source. L'église actuelle a été construite au point le plus haut, en utilisant l'emplacement de l'ancien château disparu. Des seigneurs du lieu, on connaît Gaucher de Corvol en 1301, plus tard au XVIèmesiècle, François de la Rivière. Corvol était soumis à une maxime féodale : "nulle terre sans seigneur, nulle terre sans titre". Plus tard, un petit château fut construit dans la vallée au XVIIIème siècle.

Le village possède 3 croix de mission, 3 lavoirs, 3 puits, 2 fontaines, 2 mares.


le lavoir du canard

A VOIR : LA SOURCE DU CANARD et LE LAVOIR DE LA FONTAINE DU CANARD - On voit sortir le "canard" de la colline, d'un lac souterrain découvert en 1837, la galerie qui mène à ce lac, est longue de 800m, les parois formées d'énormes pierres sont comme disposées par la main de l'homme. La Tour contre le lavoir a été bâtie au tout début du XIXème siècle, avec de très beaux matériaux. De magnifiques dalles de pierre permettent de passer au dessus de la rivière qui traverse le lavoir. On voit de chaque côté du bassin, les poutres en bois le long des murs. Elles servaient à égoutter le linge. LE LAVOIR DU COURTIL - Ce lavoir de dimensions plus modestes est intéressant par la forme très curieuse de sa charpente, qui prend la forme d'un parapluie à partir d'un axe central. LA CROIX DE MISSION ST GENGOULT, ST DENIS - Une des trois croix que possède Corvol est située avant l'entrée du village sur la route de Chazeuil. Erigée fin XIX7ème siècle, elle est toute en pierre sculptée, alors qu'à cette époque les croix sont souvent en fonte ou en fer forgé. Elle porte les noms du saint patron de la paroisse et de Saint Denis, saint patron de Chazeuil. LES PUITS COMMUNAUX (XIXème siècle) - Les trois puits possèdent des toits ornés de volutes en fer forgé. L'un deux situé route de Champlemy, non loin du carrefour menant au petit château, a la particularité d'avoir un corps et une margelle formés de deux seuls blocs, en pierre blanche de Donzy, évidés. LA MAISON CURIALE (antérieure à 1798) - Elle fut rachetée puis restaurée en 1840, par la commune (actuelle mairie). LA FONTAINE SACREE DE SAINT GENGOULT - Derrière le cimetière, la fontaine sacrée devait exister de tous temps. Elle a été consacrée lors de la campagne de mission de 1894, qui la dota d'un retable en pierre taillée. PROMENADE DANS LE VILLAGE - Le château du XVIIIème siècle, (grille et ses deux pavillons d'entrée). La ferme accolée avec son colombier. Une vieille bergerie, une grange ayant conservé le séchoir pour le chanvre, le cours du Canard à partir de la source, le quartier du lavoir du courtil avec ses anciennes maisons.

  Retour à la carte du canton.