HERY

alt 260m - 740 Ha

ETYMOLOGIE - Ariacum (en 721) nom d'homme latin
HISTORIQUE : Situé à l'écart de routes importantes, Héry est issu d'une paroisse qu'on sait déjà exister au IXème siècle. Il était rattaché à un prieuré voisin mais son territoire était partagé entre plusieurs communautés religieuses,et plusieurs seigneuries (Agriez et Dreuzy), ce qui laisse à penser que les terres étaient fertiles et rentables. Actuellement l'agglomération présente un habitat clairsemé. L'église, la mairie, les demeures, les corps de ferme se dispersent entre jardins et prairies. Même l'église tourne le dos au village, et ouvre sur les prés.

photo à venir

 

A VOIR : EGLISE Saint-Andoche XIIème -XVème - XIXème siècles - (on ne visite pas) - Son choeur date du XIIIème siècle, il est éclairé par cinq verrières garnies de vitraux du maître verrier Lobin, de Tours, et les culs de lampe sculptés représentant des personnages soutiennent des faisceaux de colonnettes engagées. La voûte de la nef et les collatéraux datent du XVème siècle. Elle doit sa survivance, au moment des ventes de biens nationaux, à la générosité de L.Lamotte de Dreuzy qui la rachète pour la commune. Le clocher est central, à la jonction du choeur et de la nef. Il est entièrement en bois. Sa charpente a nécessité des poutres en chêne d'une seule pièce de 14m de long. LAVOIR COMMUNAL - (XVIIIème siècle) - Lavoir fermé construit autour d'un puits existant. MONUMENT AUX MORTS 14-18 - Du sculpteur Camus, statuaire à Toulouse, le monument à l'entrée du village, est très réaliste, avec son poilu en fonte, appuyé sur son fusil et entouré de six obus. MANOIR DE DREUZY - (XVIIème -XVIIIème siècle) - Situé au hameau de Dreuzy, ancien fief de la famille des Lamotte-Dreuzy, ce manoir est l'ancienne demeure de campagne de Léonard de Dreuzy. Une DEMEURE Elle présente différentes époques de construction, l'escalier en bois dans la cour est du XIXème siècle, les fenêtres le long du chemin datent de la plus ancienne partie de la demeure. L'ancien pigeonnier à l'arrière fut détruit et remplacé fin XVIIIème siècle par un pigeonnier accolé carré.

Retour à la carte du canton.