MICHAUGUES
73 hab. - alt. 266m - surface 447 ha

HISTOIRE : Il est probable qu'au tout début, se soit le Montroin qui ait été occupé (découverte de deux sarcophages des 7ème et 9ème siècles. MICHAUGUES dépend du prieuré de SAINT REVERIEN, passe ensuite à CLUNY, puis à la seigneurerie d' HUBAN et au COMTE de NEVERS. Le château était situé au centre du village mais ressemblait plutôt à l'habitation d'un fermier plutôt qu'à une demeure seigneuriale, Il n'est d'ailleurs pas habité par la famille Jocourt. Il est détruit au début du 19ème siècle. La chapelle gothique a brûlé durant la révolution et depuis cette date, les habitants de MICHAUGUES partagent l'église de BEAULIEU ainsi que le cimetière et la croix du monument aux morts.

 

Porche du relais de la malle poste

A VOIR : Un puits de proportions peu courantes (qui le rendent original), vestige de la seigneurerie d'HUBAN, date du XVIIème siècle, il est situé dans la "grande rue".
Près de ce puits, le relais de la malle-poste avec son porche, sa cour pour héberger les voitures, la grange, l'écurie. La date de 1784 gravée sur le porche pourrait être la date de création du relais.
Une croix érigée au XIVème siècle, située à l'entrée nord du village. Bien qu'endommagée par les révolutionnaires en 1793, elle a toujours fière allure.
Un colombier, quelques maisons typiques du XVIIIème siècle et des bâtiments agricoles ne manquent pas d'intérêt. Les plafonds de la majorité des maisons sont "à la française", c'est à dire que les solives posées sur de grosses poutres en chêne, sont très rapprochées de sorte que les planchers sont posés parallèlement aux solives.
Les vinées qui sont de petits bâtiments dans lesquels le vin est pressé et conservé. Elles sont en général à flanc de pente de façon à ce qu'elles soient accessibles de plain pied sur l'un de leurs côtés.

Le
MONTROIN,colline sur laquelle s'adosse MICHAUGUES culmine à 306 mètres. Un vaste panorama sur les monts du Morvan s'offre au promeneur. Une table d'orientation, des aires de pique-nique ainsi qu'un sentier de découverte de la flore agrémentent les lieux. Un verger conservatoire est en cours d'installation.
MICHAUGUES a obtenu une première fleur par le jury de fleurissement en 1998 et a su la garder jusqu'à ce jour

 

Retour à la carte du canton.