VITRY LACHE

129 habitants - alt - surface 2084 ha.

ETYMOLOGIE - Lacherum-Asserta, la commune s'appelant à l'origine Laché-Assarts. Les assarts sont des zones défrichées.

Pas de cours d'eau mais situé à proximité des étangs de Vaux et de Baye, ainsi que du canal du Nivernais.

HISTOIRE : La paroisse d'Assarts dépendait du prieuré de Saint-Révérien. Il s'agit de la troisième et dernière commune du canton à avoir changé de nom, toujours pour la même raison, la destruction de son ancienne église et la construction au XIXème siècle d'une nouvelle. Ainsi Assarts en perdant son église Notre-Dame, victime des pillages révolutionnaires, abandonne son nom. La commune devient Vitry-Laché en 1883. Elle comporte trois villages à vocation agricole.


l'église de Vitry Laché

A VOIR : EGLISE SAINT-MAURICE - extérieur (XIXème siècle) - Construite en style néo-gothique en 1860, et parce qu'elle est orientée comme il se doit à l'est, le porche d'entrée est à l'opposé de la rue, d'où on ne voit que le chevet. Elle fut construite grâce à la contribution des habitants sous forme uniquement de main d'oeuvre. Le clocher abrite une cloche de l'ancienne église des Assarts (1513 CMH). Quelques anciennes maisons rurales et habitations. PUITS.
LAVOIRS
- non couverts - lavoir des Courgiens, route d'Assarts, et l'ensemble composé d'un lavoir, d'un puits, et d'une mare à Laché. CROIX de carrefour, à Laché, haute de 4m, fût et branches en pierre tournée. LA RIGOLE D'ARON - Visible à droite, sous futaie avant l'entrée d'Assarts, le canal de flottage du bois construit au XVIIIème siècle par le duc Damas de Crux, pour transporter jusqu'aux étangs de Vaux les bûches perdues, est dallé et sort du tunnel construit à la même époque.

Retour à la carte du canton.